Quel vin pour quel fromage ?

Après avoir examiné dans un premier épisode “Comment choisir son vin au supermarché?”;
Maintenant, nous allons aborder : la question de l’accord du vin avec un mets. Et nous commencerons aujourd’hui avec un type de mets bien particulier, le Fromage, ou devrais-je dire : Les fromages.

 

Il existe de nombreuses et différentes familles de fromages

Préambule

Première chose à savoir : il ne faut pas nécessairement un grand vin. En outre, vous devez être conscient qu’un fromage peut “tuer” un grand vin. Pour éviter un tel drame, vous devrez donc être prudent.
Ensuite le choix du vin dépendra grandement des fromages choisis. Pour faire simple, vous pouvez décider de ne retenir qu’une ou deux grande famille de fromage, cela limitera le nombre de vins différents que vous devrez acheter. Autrement, soit vous devrez multiplier le nombre de bouteilles, soit vous résoudre à ce que certains vins ne soient pas adaptés, voire écrasés par certains fromages. Notez que le contraire est également possible, mais probablement moins dramatique…

Les histoires d’amour

Certains accords sont “évidents” : un vin jaune avec un Comté, un Munster et un Gewurztraminer, le Sancerre -ou un Pouilly Fumé- et un crottin de Chavignol, etc. Ce sont des mariages d’amour. Les plus perspicaces d’entre vous aurons noté que chacun de ces vins sont issus de la même région que le fromage, ce n’est pas un hasard! Vous aurez peut-être également remarqué que chacun de ces fromages est accompagné d’un vin blanc. C’est que contrairement aux anciennes habitudes ou aux coutumes, il faut bien avouer que le vin rouge n’est pas, dans la majorité des cas, le compagnon idéal du fromage.

La coutume veut que l’on associe aux fromages des vins rouges

Les différentes familles de fromages

1. Avec les Fromages à pâtes molles à croute fleurie : camembert, chaource, brie, etc.

Je vous conseille : Une Côtes de Bourg (Bordeaux rive droite), Saint-Nicolas de Bourgueil (Loire), Savigny-les-Beaune (Bourgogne), Saint-Estèphe (Bordeaux rive gauche), Côtes de Beaune Village (Bourgogne), ou un vin à base de Merlot ou de Pinot Noir.

Pourtant le blanc est souvent un meilleur compagnon du fromage

2. Avec des Fromages à pâtes molles à croute lavée (Munster, Maroilles, Epoisses, Pont-l’évèque, etc.

Je vous conseille : une Côtes du Rhône rouge, Gaillac rouge (Sud-Ouest), un Coteaux du Languedoc rouge, une Côtes de Nuits Village (Bourgogne), un Pomerol ou un Saint-Emilion (tous deux Bordeaux rive droite), Gevrey-Chambertin ou Aloxe-Corton (Bourgogne), Cahors, Côte Rôtie (Rhône septentrional), un vin à base de Cabernet ou de Syrah, un Vieux marc de Bourgogne avec l’époisses et un Gewurztraminer Vendanges Tardives (Alsace) avec le Munster.

3. Avec des Fromages à pâtes persillées : Roquefort, et les bleus, etc.

Vous pourriez vous demander s’il est possible de marier un vin avec des fromages aussi puissant. Et vous serez probablement étonné de mon conseil : mariez-les avec des vins doux ! Ainsi, un Sauterne ou un Barsac fera merveille, ou plus accessible en terme de prix, un Loupiac (Bordeaux). Vous voulez faire preuve d’originalité, prenez un Jurançon Veandanges Tardives (Sud-Ouest) ou un Riesling Beerenauslese (Allemagne). Vous ne jurez que par le rouge, prenez un vin très ferme comme un rouge d’Estaing ou un Vieux Cahors (Sud-Ouest). Vous pouvez aussi choisir un Vin Doux Naturel (VDN) rouge comme un Vieux Madiran, un Banyuls Grand Cru hors d’âge ou un Maury (Roussillon), Vieux Rasteau (Rhône Méridional). Un Vieux Porto rouge constituera également un excellent choix, comme un Vieux Madère. Et pourquoi ne pas essayer un Pineau des Charentes?

4. Avec un Fromage de Chèvre

On pensera en premier lieu à des vins de la région, c’est-à-dire de Loire et en particulier un Sancerre (blanc évidemment) ou un Pouilly-Fumé. En s’éloignant à peine mais en restant dans la même région, un sauvignon de Touraine sera de bon aloi ou si vous n’êtes pas fan du caractère vif (acide) du Sauvignon, ou un Montlouis devrait vous satisfaire.
En quittant la Loire, Je peux vous conseiller un Entre-deux-Mers (Bordeaux), Mâcon blanc (Bourgogne) ou encore un Condrieu (Rhône septentrional), ces deux derniers seront moins vif et feront preuve de plus de rondeur.

5. Avec des Fromages à pâtes pressées non cuites : Cantal, saint-nectaire, etc.

Vous choisirez des vins plus légers, tels qu’un Beaujolais Village (Attention pas un Beaujolais Nouveau !), un Bourgogne Aligoté (blanc), un Tavel (rosé – Rhône Méridional). Si vous avez un budget plus important, Saint Joseph blanc ou un Hermitage blanc (tous deux Rhône septentrional). Vous ne pouvez vous résoudre à associer un vin blanc avec du fromage, pensez à un Beaune rouge 1er Cru, ou plus raisonnable en terme de budget, à un Saint-Pourçain (Centre Loire) ou encore un Sancerre rouge.

6. Avec des Fromages à pâtes pressées cuites : Comté, Beaufort, etc.

Encore une fois, il est préférable de rester dans la région. Ainsi, le Comté sera avantageusement associé à un Vin Jaune ou une Côtes du Jura, Château-Chalon (vin jaune) ou Arbois (Jura). Pour le Beaufort, autant l’accompagner de ses amis savoyards eux aussi : un Chignin Bergeron si votre budget vous l’autorise, autrement, une Rousette de Savoie, un Apremont ou un Abymes (Savoie). Vous préférez le côté suisse, le fendant vous attend. Vous préférez un peu d’exotisme, alors pourquoi ne pas essayer un Fino de Jerez (Espagne) avec le Comté, voire avec le Beaufort, Fendant (Suisse). Rien à faire, vous n’aimez que le rouge, alors dirigez-vous vers un Chambolle-Musgny (Bourgogne), un Saint-Estèphe ou un Saint-Julien (tous deux Bordeaux rive gauche), mais préparez-vous à ouvrir votre portefeuille bien large…
Ne manquez pas les prochains articles de Grains Nobles. Vous retrouverez tous les articles précédents sur le blog du site internet de Grains Nobles ainsi que sur la page facebook de Grains Nobles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *