Visite de Grains Nobles au Salon International du vin de Düsseldorf – Prowein

Préambule

Le 20 mars dernier je me suis rendu au Salon international du vin de Düsseldorf (Prowein). Les conditions climatiques et donc de circulation n’étaient guère favorables  puisque nous avons dû affronter la neige qui tombait et les interminables bouchons de Liège (c’est normal finalement) que nous avions tant envie de faire sauter et pas seulement à Prowein… Mais n’écoutant que ma ténacité légendaire, nous y sommes arrivés. Certes, il nous aura fallu 3h30 de route pour atteindre notre objectif mais l’objectif en valait la peine : la Grand-messe du vin pour les professionnels. Sur des milliers de mètres carrés s’étalaient nombre de vignerons dont de très nombreux très prestigieux.  J’avais donc dû préparer notre visite car en seulement une journée, il convenait de ciblé méticuleusement les domaines que nous souhaitions rencontrer. Et il faut bien avouer qu’en seulement 5 heures de visite, nous n’avons pas couvert l’ensemble des vignerons que je souhaitais rencontrer. Il n’en reste pas moins que dans l’ensemble nous avons été comblé !

La rencontre : Guigal

Cette semaine, je commencerai par vous parler de ma rencontre avec Marcel Guigal. D’abord, nous avons fait connaissance avec son épouse Bernadette, qui est très chouette, comme l’aurait dit Nino Ferrer.

Et puis, le desk étant assailli de dégustateurs, sous nos yeux amusés mais attendris par quelques affectueuses chamailleries -dont un vieux couple a le secret- sur les vins qui avaient déjà été fait dégusté ou non, c’est Marcel qui a repris la main. Au final, ce n’est pas moins de 15 cuvées que nous avons eu le privilège de déguster. Je ne vais pas toutes les passer en revue mais retenir celles qui nous ont particulièrement séduites.

La dégustation

La « simple » appellation Côtes du Rhône en blanc a ouvert le bal de très belle manière. Assemblage de Viognier majoritairement, de Roussanne, de Marsanne, de Clairette, de Bourboulenc et de Grenache Blanc. Le nez révèle une belle fraîcheur, des arômes de pêche blanche, de fleurs blanches. La bouche est fruitée et élégante avec du gras.

Le Croze-Hermitage Blanc, très élégant en bouche avec une note de peau de pamplemousse, est composé principalement de Marsanne et d’une pointe de Roussanne.

Quant à la célèbre cuvée « La Dorianne » il s’agit d’un magnifique Condrieu. Outre les arômes typiques du Condrieu, le nez dévoilait des notes de pain grillé beurré et même de caramel.

Du côté des rouges, hormis les vins de la Côte Rôtie, sur lesquels je ne manquerai pas de revenir, nous avons apprécié le Croze-Hermitage rouge et le Saint-Joseph « Vignes de l’hospice ». Le premier s’est révélé ample avec une belle matière. Quant au second, il dévoile de magnifiques arômes de mûre, de myrtille et de fruits noirs.

Quant aux vins qui ont fait la réputation mondiale de la maison Guigal, les vins de la Côte Rôtie, leur déclinaison est tout simplement superbe. Il est d’ailleurs logique que cela soit tout proche de son domaine que Guigal excelle, à savoir, le Rhône Septentrional. Selon la légende, le seigneur à qui appartenait la Côte-Rôtie avait 2 filles, , l’une blonde et l’autre brune. A sa mort le vignoble situé au nord-ouest d’Ampuis revint à la brune et celui situé au sud à la blonde, ce qui aurait donné le nom à ces 2 vignobles.

Mais revenons à notre dégustation : nous avons beaucoup apprécié La Turque et La Mouline avec ses arômes typiques de la Syrah, la violette. Et quelle puissance en bouche ! La Landonne quant à elle dévoilait des arômes de fruits noirs plus marqués, de myrtille. Des vins fermes, amples mais soyeux.

Marcel Guigal me fit remarquer, ses bouteilles de Côte Rôtie, uniques au monde, avec le nom du domaine gravé dans l’épaisseur du verre (voir ci-dessus). Il s’enorgueillit également que le domaine possède depuis 2003 de sa propre tonnellerie pour répondre aux exigences du domaine.

Dans la suite de mon récit, je vous parlerai de deux très beaux domaines du Rhône Méridional avant de terminer un peu plus au sud encore.

A bientôt,

Arnaud

Grains Nobles organise des événements autour du vin et propose des formations courtes et longues en œnologie partout en Wallonie et à Bruxelles (+au Luxembourg)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *