Château Léoville Las Cases, Saint-Julien, 2ème Cru classé en 1855

Le domaine :

Avant l’arrivée des hollandais dans le médocain, ces vastes étendues de terre coincée entre la Gironde du côté Est et l’océan Atlantique à l’ouest, n’étaient que marais insalubres impropre à la viticulture. L’histoire du domaine remonte au 17ème siècle, soit peu après l’assèchement et le drainage du Médoc. Le Domaine de Léoville est l’un des plus anciens vignobles médocains. A la suite de la Révolution française, le domaine fut divisé entre 1826 et 1840. Léoville las Cases qui représente les 3/5 et le cœur de l’ancien domaine fut alors créé. Le terroir actuel du Grand Vin est donc le cœur historique du terroir d’origine, et ce depuis le 17ᵉ siècle. La propriété s’étend sur 55 ha entouré d’un mur de pierre délimitant son terroir et s’étendant du bourg de Saint-Julien jusqu’au Château Latour (Pauillac). Le vignoble borde la Gironde et dispose d’un terroir exceptionnel. L’âge moyen des vignes est de 52 ans et l’encépagement se répartit comme suit : 61% de Cabernet Sauvignon, 21% de Merlot et 16% de Cabernet Franc. Les vins du Château Léoville Las Cases sont connus pour leur immense potentiel de garde. « Depuis la fin du 19ᵉ siècle, Léoville las Cases est géré par la même famille représentée actuellement par M. Jean-Hubert Delon. » La famille Delon possède également le Clos du Marquis (Saint-Julien), Le Château Potensac (Médoc) et Nénin (Pomerol). Toutes ces propriétés font l’objet de la même attention et de la même recherche de l’excellence. « Tous les désherbants chimiques sont proscrits et le (…) désherbage est mécanique. Une stratégie de maintien de la biodiversité (implantation de haies arbustives…) visant à favoriser un équilibre naturel au sein du vignoble est en place et permet de protéger les vignes par des méthodes douces préservant la faune auxiliaire. »

A la dégustation :

Visuel :

La robe est rubis avec encore des reflets violacés, ce qui laisse penser que le vin est encore relativement peu évolué. La couleur est profonde, voire encre.

Le Nez :

Est élégant et dévoile des arômes de fruits noirs bien murs, de myrtille, de mûre, de cerise mais aussi une touche de vanille et de cèdre, ainsi que de viande crue.

En Bouche :

Les tanins sont souples et soyeux. Le vin est ample et tapisse la bouche. On y retrouve notamment la myrtille et une pointe de groseille rouge.

Mais les Grands Vins de Léovilles Las Cases sont réservés à ceux qui auront de la patience, beaucoup de patience pour qui leur révèlent toutes leurs qualités.

Acheter des Grands vins dans des millésimes moins prestigieux présente l’avantage qu’ils soient plus accessible en terme de prix. En outre, dans le cas présent, le Léoville Las Cases est une des plus grande réussite du millésime 2002, ce qui ne gâche rien !

Grains Nobles organise des événements autour du vin et propose des formations courtes et longues en œnologie partout en Wallonie et à Bruxelles (+au Luxembourg)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *